un ange dans les nuages

Illustratrice lyonnaise, Mélisande a vue sur les toits et son blog invite à la légèreté. Dans sa maison virtuelle, colorée et raffinée, on peut admirer ses instantanés et dessins, et s'amuser de son quotidien croqué façon BD.

04 mai 2010

j'ai 10 ans

pagnol
Je sais que c'est pas vrai mais j'ai dix ans. Laissez-moi rêver que j'ai dix ans.

Jeudi soir on a regardé un film d'amour qui sert le coeur avec des morceaux de tendresse dedans. Jeudi soir dernier on a retrouvé nos 10 ans, une année de CM2 ♥ où nous étudions La gloire de mon père, des souvenirs d'école et de vacances, une odeur de lavande, une ode aux bonheurs simples qu'il ne faudrait jamais oublier.
Alors je bondis sur la pointe d'un cap de roches, qui s'avançait au-dessus du vallon et, le corps tendu comme un arc, je criai de toutes mes forces : "Il les as tuées ! Toutes les deux ! Il les as tuées !"
Et dans mes petits poings sanglants d'où pendaient quatre ailes dorées, je haussais vers le ciel la gloire de mon père en face du soleil couchant.

gloire_de_mon_pere_1990_09_g

pagnol3

pagnol4

Le livre : La gloire de mon père, Souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol - 1957              Le film : La gloire de mon père d'Yves Robert - 1990 ( avec Julien Ciamaca qui doit aujourd'hui être beau comme un dieu ! nous lançons donc un avis de recherche ♥ )                           

Et pour pleurer : Le château de ma mère - le livre et le film, 1957 et 1990.

nom

Posté par Melle Mel à 22:54 - mes coups de coeur - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est une vrai signature de Cm2 ou t'as triché??

    Posté par isacile, 05 mai 2010 à 16:15
  • Avis de recherche !!

    Oui puis lançons un avis de recherche sur Julien Ciamaca qui doit être en effet beau comme un dieu maintenant!

    Posté par isacile, 05 mai 2010 à 16:17
  • oui oui, c'est ma vraie signature de l'époque, elle figure sur la page de garde de mon livre La gloire de mon père

    et oui, oui, oui, avis de recherche, où es-tu Julien ?

    Posté par mélisande, 05 mai 2010 à 16:54
  • Ho, un parpaillou!

    T'as pitêtre raison, ils s'en vont main dans ma main avec son pote Romain, vers de nouveaux horizons!!
    Je m'en retourne crapoter une écorce de glycine dans les vallons... (mais vas savoir, si ça se trouve il y est toujours le ptit Julien dans ses collines, courant nu dans les herbes folles...je fabule, ok)
    Pouêt.

    Posté par chif-chaf-chof, 05 mai 2010 à 19:06
  • si tu tombes sur un pareil spectacle en grapillant de la glycine, je me fais ermite des collines, moi !

    Posté par mélisande, 05 mai 2010 à 23:26
  • Ces deux films là sont des purs chef d'oeuvre du cinéma français... je ne me lasse pas de les regarder chaque année, et ce qui est drôle c'est que quand j'étais ado je ne pleurait jamais devant, mais depuis que je suis adulte, à chaque fois je pleure devant Le château de ma mère, surtout avec le final...
    L'autre fois quelqu'un parlait de Marseille en évoquant "le parc Borelli" et moi je pense direct au film !

    Posté par rockfairy, 27 mai 2010 à 22:18
  • aaah oui complètement, le final du château de ma mère est l'une des choses les plus tristes au monde ! le parc Borelli, moi aussi je pense que j'aurais tout de suite pensé au film !

    Posté par mélisande, 28 mai 2010 à 20:12
  • After read blog topic's related post now I feel my research is almost completed. happy to see that.Thanks to share this brilliant matter.

    Posté par Law Research, 29 septembre 2010 à 09:42

Poster un commentaire